Retour à la page d’accueil

 

Retour à la page Traduire

 

 

 

 

Les Cinq Rouleaux

 

 

Ruth

 

 

 

Accès aux chapitres :          I         II        III      IV

 

 

 

 

Chapitre I

 

1 – Et ce fut ––– aux jours – où jugeaient les Juges ––– et il y eut une famine – dans le pays

           et un homme s’en est allé – de Bethléem de Judée ––– pour résider – aux Terres de Moav ––– lui et sa

femme – et ses deux fils

   

2 – Et le nom de cet homme était Èlimèlèk – et le nom de sa femme Noâmi – et le nom de ses  deux fils – Mahlôn

et Kilyôn – des Éfratéens ––– de Bethléem – de Judée

           et ils sont venus aux Terres de Moav – et ils y sont restés

 

3 – Et Èlimèlèk est mort – le mari de Noâmi

           et elle est restée – elle et ses deux fils

 

4 – Et ils ont pris pour eux ––– des femmes – moavites ––– le nom de la première – est Orpa ––– et le nom de la

seconde – est Ruth

           et ils ont habité là – quelque dix années

 

5 – Et tous deux aussi sont morts – Mahlôn et Kilyôn

           et la femme – est restée ––– sans ses deux enfants – et sans son mari

  

6 – Et elle s’est levée – elle et ses brus ––– et s’en est retournée – des Terres de Moav

car elle a entendu – dans les Terres de Moav ––– que Mon-Seigneur a visité – son peuple ––– pour leur

donner – du pain

 

7 – Et elle est partie ––– du lieu – où elle résidait ––– et ses deux brus – avec elle            

           et elles se sont mises en chemin ––– pour retourner – au pays de Judée

  

8 – Et Noâmi a dit – à ses deux brus ––– Allez retournez ––– chacune – à la maison de sa mère

que Mon-Seigneur agisse pour vous – avec fidélité ––– comme vous avez agi – pour les morts – et pour

moi-même

           

9 – Que Mon-Seigneur – vous donne ––– de trouver une vie paisible ––– chacune – dans la maison de son mari

           et elle les a embrassées ––– et elles ont élevé la voix – et elles ont pleuré

 

10 – Et elles lui ont dit

           Non nous allons retourner avec toi – pour ton peuple

 

11 – Et Noâmi a dit – Retournez mes filles ––– pourquoi iriez-vous – avec moi ?

           ai-je encore des fils – en mon ventre ––– qui deviendraient pour vous – des maris ?

 

12 – Retournez mes filles – allez ––– car je suis trop vieille – pour être à un homme  

car si je dis – J’ai un espoir ––– ou J’ai été cette nuit – à un homme ––– ou – J’ai enfanté des fils

 

13 – Est-ce pour cela – que vous attendrez ––– jusqu’à ce qu’ils – soient grands ––– pour cela que vous vous

abstiendrez ––– d’être – à un homme ?

non mes filles ––– car je suis amère infiniment – à cause de vous ––– car elle s’est attaquée à moi – la

main de Mon-Seigneur

 

14 – Et elles ont élevé la voix ––– et elles ont pleuré encore

           et Orpa a embrassé – sa belle-mère ––– et Ruth – s’est liée à elle

  

15 – Et elle a dit ––– Voici – ta belle-sœur est retournée ––– vers son peuple – et vers ses dieux

retourne – suis ta belle-sœur

                                        

16 – Et Ruth a dit – Ne me force pas ––– à t’abandonner – à retourner plutôt que te suivre   

           car – vers où tu iras – j’irai ––– et là où tu resteras – je resterai ––– ton peuple est mon peuple ––– et ton

dieu – mon dieu

 

17 – Là où tu mourras – je mourrai ––– et là – je serai enterrée      

           que Mon-Seigneur me fasse ceci – et encore cela ––– si ce n’est pas la mort ––– qui nous sépare – toi et

moi  

 

18 – Et elle a vu – qu’elle était résolue – à aller avec elle  

           et elle a cessé – d’insister auprès d’elle

 

19 – Et elles sont allées toutes deux ––– jusqu’à leur arrivée – à Bethléem

           et ce fut ––– à leur arrivée – à Bethléem ––– et toute la ville a brui – à cause d’elles ––– et les femmes ont

dit – Est-ce toi Noâmi ?

       

20 – Et elle leur a dit ––– Ne m’appelez pas – Noâmi     

           appelez-moi – Amère ––– car le Puissant m’a faite amère – moi – infiniment

  

21 – Moi – je m’en suis allée comblée ––– et sans rien – Mon-Seigneur m’a fait revenir              

pourquoi m’appellerez-vous – Noâmi ? ––– et Mon-Seigneur – s’est déclaré contre moi ––– et le Puissant –

m’a causé du malheur 

 

22 – Et Noâmi est retournée ––– et Ruth la Moavite sa bru – avec elle ––– qui est retournée – des Terres de Moav  

           et elles ––– sont venues – à Bethléem ––– au commencement – de la moisson des orges

 

 

Chapitre II

 

1 – Et Noâmi avait – un parent par son mari ––– un homme – à la puissante richesse ––– de la famille d’Èlimèlèk  

           et son nom était – Boaz

  

2 – Et Ruth la Moavite a dit – à Noâmi ––– Laisse-moi aller aux champs – et je glanerai des épis ––– derrière –––

qui je trouverai grâce – à ses yeux

           et elle lui a dit – Va ma fille

     

3 – Et elle est allée et elle est venue – et elle a glané aux champs ––– derrière – les moissonneurs  

           et son sort s’est rencontré ––– la parcelle de champ – était à Boaz ––– qui était – de la famille d’Élimèlèk

 

4 – Et voici que Boaz ––– est venu de Bethléem ––– et il a dit aux moissonneurs – Mon-Seigneur soit avec vous

et ils lui ont dit – Mon-Seigneur te bénisse

 

5 – Et Boaz a dit – à son garçon ––– qui surveillait – les moissonneurs

À qui est – cette femme ?

 

6 – Et il a répondu ––– le garçon – qui surveillait les moissonneurs – et il a dit

           C’est – une femme moavite ––– qui est retournée avec Noâmi – des Terres de Moav

     

7 – Et elle a dit ––– Laisse-moi glaner – et je rassemblerai les gerbes ––– derrière – les moissonneurs          

           et elle est venue et elle est restée ––– depuis le matin – et jusqu’à maintenant ––– celle-ci – son repos chez

elle – est court

  

8 – Et Boaz a dit à Ruth – N’as-tu pas entendu ma fille ? ––– ne va pas – glaner – dans un autre champ ––– et

même – tu ne t’éloigneras pas – d’ici

           et tu te joindras ainsi – à mes femmes

 

9 – Que tes yeux – soient sur le champ qu’elles moissonneront – et tu iras derrière elles ––– n’ai-je pas ordonné – à

mes garçons – de ne pas te toucher ?

           et tu auras soif ––– et tu iras vers les jarres ––– et tu boiras ––– de ce qu’ont puisé – les garçons

  

10 – Et elle est tombée – sur la face ––– et elle s’est prosternée – jusqu’à terre

           et elle lui a dit ––– D’où vient que j’ai trouvé grâce à tes yeux – pour que tu me distingues ––– moi – une

 étrangère ?

  

11 – Et Boaz a répondu – et il lui a dit ––– On m’a raconté raconté – tout ce que tu as fait – pour ta belle-mère –––

après – la mort de ton mari

et tu as laissé – ton père et ta mère ––– et le pays de ta naissance ––– et tu es allée ––– vers un peuple –––

que tu n’as connu – ni d’hier ni d’avant-hier

 

12 – Que Mon Seigneur récompense – ton action      

et que ton salaire soit – à son comble ––– de par Mon-Seigneur – dieu d’Israël –––  puisque tu es venue – te

réfugier sous ses ailes

 

13 – Et elle a dit – Seigneur que je trouve grâce à tes yeux – puisque tu m’as consolée ––– et que tu as parlé – au

cœur de ta servante

           et quoique moi – je ne sois pas même ––– une – de tes servantes

 

14 – Et Boaz lui a dit – à l’heure du repas ––– Approche ici – et tu pourras manger du pain ––– et tremper ta part

– dans le caillé                         

et elle s’est assise – à côté des moissonneurs ––– et il lui a offert du boulgour ––– et elle a mangé et s’est

rassasiée – et elle en a gardé

  

15 – Et elle s’est levée – pour glaner

et Boaz a ordonné à ses garçons – ceci ––– C’est même entre les gerbes – qu’elle glanera – et vous ne la

rabrouerez pas

 

16 – Et même – pour elle vous en retirerez retirerez – des javelles

et vous en laisserez et elle glanera – et vous ne crierez pas sur elle

 

17 – Et elle a glané dans le champ – jusqu’au soir

           et elle a battu – ce qu’elle avait glané ––– et ce fut – environ un éfa d’orge

 

18 – Et elle l’a emporté – et elle est venue en ville ––– et sa belle-mère a vu – ce qu’elle avait glané  

et elle a montré ––– et lui a donné ––– ce qu’elle avait gardé – quand elle se rassasiait

 

19 – Et sa belle-mère lui a dit – Où as-tu glané aujourd’hui – et où as-tu travaillé ? ––– que celui qui t’as

distinguée – soit béni  

et elle a raconté à sa belle-mère ––– pour qui elle a travaillé – chez lui ––– et elle a dit ––– Le nom de

l’homme – pour qui j’ai travaillé – chez lui – aujourd’hui – est Boaz

  

20 – Et Noâmi a dit – à sa bru ––– Béni soit-il – par Mon-Seigneur ––– lui qui – n’a pas abandonné sa fidélité –––

envers les vivants – et envers les morts           

et Noâmi lui a dit ––– Il est de nos proches – cet homme ––– il est – de nos répondants 

  

21 – Et elle a dit – Ruth la Moavite   

           Même – il m’a dit – Aux garçons qui sont miens – tu te joindras ––– jusqu’à ce qu’ils achèvent ––– toute la

moisson – qui est mienne

  

22 – Et Noâmi a dit – à Ruth sa bru

           Il est bon ma fille ––– que tu ailles – avec ses femmes ––– et l’on ne te maltraitera pas – dans un autre

champ

 

23 – Et elle s’est jointe – aux femmes de Boaz – pour glaner ––– jusqu’à la fin de la moisson des orges – et de la

moisson des blés  

           et elle a demeuré – avec sa belle-mère

 

 

Chapitre III

      

1 – Et Noâmi lui a dit – sa belle-mère

Ma fille – n’ai-je pas à rechercher pour toi – une vie paisible – qui te rende heureuse ?

        

2 – Et maintenant ––– Boaz n’est-il pas – de notre parenté ––– celui chez qui tu étais – avec ses femmes ?

           vois c’est lui ––– qui vanne – sur l’aire de l’orge – cette nuit

  

3 – Et tu te laveras – et tu te parfumeras – et tu mettras tes robes – sur toi – et tu descendras dans l’aire

ne te fais pas reconnaître de cet homme ––– avant qu’il ait fini – de manger et de boire

 

4 – Et c’est à son coucher ––– et tu connaîtras – le lieu – où il sera couché ––– et tu viendras – et tu découvriras

ses pieds – et tu te coucheras     

           et lui – il t’apprendra ––– ce que – tu devras faire

 

5 – Et elle – lui a dit

           Tout – ce que tu diras – je le ferai

          

6 – Et elle est descendue – dans l’aire

           et elle a fait ––– tout comme lui a ordonné – sa belle-mère

         

7 – Et Boaz a mangé et il a bu – et il a eu le cœur heureux – et il est venu ––– se coucher – au bord du tas de grain

           et elle est venue en secret ––– et elle a découvert ses pieds – et elle s’est couchée

 

8 – Et ce fut – au milieu de la nuit ––– et l’homme a frissonné – et il s’est tourné

           et voici qu’une femme ––– étaient couchée – à ses pieds

 

9 – Et il a dit – Qui es-tu ?

           et elle a dit ––– Je suis – Ruth ta servante ––– et tu étendras ton aile – sur ta servante – car tu es mon répondant – toi

 

10 – Et il a dit  ––– Bénie sois-tu par Mon-Seigneur – ma fille ––– tu as rendu plus heureuse – cette dernière

fidélité – que la première

           en n’allant pas ––– après – les jeunes gens ––– ou pauvre – ou riche

 

11 – Et maintenant ––– ma fille – n’aie crainte ––– tout ce que tu diras – je le ferai pour toi

           car on sait – toute l’assemblée de mon peuple ––– que tu es – une femme vaillante

 

12 – Et maintenant – il est vrai ––– je suis un répondant   

et il y a aussi – un répondant – plus proche que moi

 

13 – Reste à dormir – cette nuit ––– et puis au matin – s’il répond de toi c’est bien – qu’il le fasse ––– et s’il ne lui

plaît pas de répondre de toi – je répondrai moi-même de toi – par la vie de Mon-Seigneur   

           reste couchée – jusqu’au matin

 

14 – Et elle a couché à ses pieds – jusqu’au matin ––– et elle s’est levée ––– avant – qu’on ne se distingue – l’un

l’autre

et il a dit – Que l’on ne sache pas ––– que cette femme est venue – dans l’aire

 

15 – Et il a dit ––– Tends – cette mante que tu as sur toi – et tiens-la – et elle l’a tenue  

           et il a pris six mesures d’orge – et il les a chargées sur elle ––– et il est venu – en ville

 

16 – Et elle est venue – chez sa belle-mère ––– et elle a dit – Que deviens-tu ma fille ?

           et elle lui a raconté ––– tout ce qu’a fait pour elle – cet homme

 

17 – Et elle a dit ––– ces six mesures d’orge – il me les a données  

           car il a dit ––– Ne viens pas sans rien – chez ta belle-mère

  

18 – Et elle a dit – Reste ma fille ––– jusqu’à ce que tu saches ––– comment – cette affaire tournera

           car il ne se reposera pas – cet homme ––– qu’il n’ait terminé cette affaire – aujourd’hui même

 

 

Chapitre IV

  

1 – Et Boaz est monté à la Porte – et il s’y est assis ––– et voici que passe le répondant – dont Boaz a parlé ––– et

il a dit Arrête-toi donc – assieds-toi ici – untel

           et il s’est arrêté – et il s’est assis

 

2 – Et il a pris – dix hommes – parmi les anciens de la ville – et il a dit Asseyez-vous ici

et ils se sont assis

 

3 – Et il a dit au répondant ––– La parcelle de champ ––– qui est à notre frère – à Èlimèlèk

           Noâmi la laisse ––– celle qui est retournée – des Terres de Moav

  

4 – Et moi j’ai dit – je rendrai tes oreilles attentives ––– fais l’acquisition – devant ceux qui sont assis – et devant

les anciens de mon peuple ––– si tu en réponds – réponds-en ––– et s’il n’en répond pas – apprends-le moi ––– et je

saurai – car il n’y a personne à part toi – pour en répondre ––– et moi – je viens après toi

           et l’homme a dit – C’est moi qui en répondrai

 

5 – Et Boaz a dit ––– Le jour où tu acquiers le champ – de la main de Noâmi

et c’est – Ruth la Moavite la femme du mort – que tu acquiers ––– pour relever le nom  du mort – sur son

patrimoine 

 

6 – Et le répondant a dit ––– Je ne pourrai pas – en répondre moi-même ––– sous peine de  perdre – mon

patrimoine

           toi reprends toi-même – mon droit de répondant ––– car je ne pourrai pas – en  répondre

 

7 – Et c’était ainsi jadis en Israël – pour reprendre et pour échanger – afin de conclure  toute affaire ––– l’un

retirait – sa sandale – et il la donnait à l’autre

           c’était l’attestation – en Israël

 

8 – Et le répondant a dit à Boaz – Fais toi-même l’acquisition  

           et il a retiré – sa sandale

 

9 – Et Boaz a dit aux anciens – et à tout le peuple ––– Vous êtes témoins – aujourd’hui ––– que j’ai acquis – tout

ce qui était à Èlimèlèk ––– et tout ce qui était à Kilyôn – et à Mahlôn

           de la main – de Noâmi

 

10 – Et aussi Ruth la Moavite la femme de Mahlôn – que j’ai acquise moi-même pour femme ––– pour relever le

nom du mort – sur son patrimoine ––– et le nom du mort ne sera pas  retranché – d’entre ses frères – et à la Porte

de son lieu d’origine

           vous êtes témoins – aujourd’hui

     

11 – Et ils ont dit – tout le peuple qui se tenait à la Porte – et les anciens – Nous sommes témoins

           que Mon Seigneur rende la femme – qui vient dans ta maison ––– pareille à Rachel – et pareille à Léah –

qui toutes deux ont bâti – la Maison d’Israël ––– et rends-toi puissant dans Èfrata ––– et fais-toi un nom –

dans Bethléem

 

12 – Et que soit ta maison – pareille à la maison de Pèrèç ––– que Thamar a enfantée – à Juda  

           grâce à la descendance ––– que Mon Seigneur te donnera – à toi ––– grâce à cette – femme-là

 

13 – Et Boaz a pris Ruth – elle est devenue sa femme ––– et il est venu à elle

           et Mon Seigneur lui a donné de concevoir – et elle a enfanté un fils

 

14 – Et les femmes ont dit – à Noâmi ––– Béni soit Mon Seigneur ––– qui – ne t’a pas privée – d’un répondant –

aujourd’hui

           et son nom sera proclamé – en Israël

 

15 – Et il sera là pour toi – pour relancer ta vie ––– et pour assurer – tes vieux jours  

           car celle de tes brus qui t’a aimée – l’a enfanté ––– c’est elle – qui est bonne pour toi ––– plus que sept –

fils     

 

16 – Et Noâmi a pris l’enfant – et l’a porté sur sa poitrine ––– et c’est elle – qui l’a élevé

                

 

17 – Et les voisines ont acclamé son nom – elles ont dit ––– un fils est né – à Noâmi

           et elles ont acclamé son nom – Ovéd ––– c’est le père d’Isaï – père de David

 

18 – Et voici – les descendants de Pèrèç ––– Pèrèç – a enfanté Hèçrôn

 

19 – Et Hèçrôn – a enfanté Râm ––– et Râm – a enfanté Amminadav

 

20 – Et Amminadav – a enfanté Nahchôn ––– et Nahchôn – a enfanté Salmôn

 

21 – Et Salmôn – a enfanté Boaz ––– et Boaz – a enfanté Ovéd

 

22 – Et Ovéd – a enfanté Isaï ––– et Isaï – a enfanté David

 

 

 

Retour au haut de page