retour à la page

accueil

 

 

 

méditer

 

 

 

 

L’idée est de revisiter des récits et des faits chrétiens

parmi les plus connus, des évangiles aux fêtes 

 

 

                                                              

 

Les paroles du dimanche

notes sur l’évangile du jour

                                                                           

 

Mon caté

sur quelques questions qui m’importent

« Si vous avez pu croire un jour que vous faisiez partie, normalement, du monde des chanceux, des propres sur eux, que ce soit d’une manière ou d’une autre, quand viendra le mauvais temps vous ne penserez qu’à l’injustice de la chose, vous ne trouverez pas Dieu, il n’est pas là. »

 

Ces textes ont été publiés en 2013 aux éditions Théolib sous le titre Ce qui (m’)importe.

 

                                                                           

 

Avent et Noël

poèmes pour les dimanches de fin d’année

en ce pays je sais 

depuis longtemps tu restes en sommeil

sans doute qu’il le fallait

de toi nos mémoires étaient fatiguées 

lassées de ton image conviens-en

icône très ancienne

 

 

Bref anti-conte de Noël          

    ou plutôt conte de la colère de Noël

              

 

Sur Jésus de Nazareth

    deux textes parus dans le mensuel Mission

              

 

Cinq messages pour Pâques

    la « semaine sainte » jour par jour 

« Le vin bu en commun créait le sentiment de la fraternité, comme une vie qui circulerait des uns aux autres. 

De même le pain. Ils avaient faim, loin d’être repus. Faim de pain et d’amitié.

 S’ils étaient ensemble, c’était pour manger. S’ils mangeaient, c’était pour être ensemble.

Et celui qui parle va mourir. Car le livre d’évangile est né d’une souffrance. »

 

 

 

Les Sept paroles de Jésus sur la croix

    sept poèmes tirés du recueil Chants et déchants

      

 

Tombeau vide

    deux textes sur la résurrection du Christ

                     

 

Peut-on se remettre d’un malheur ?

 ou quelques « gros mots » appliqués à cette question

  

       

 

 

                              

On pourra aussi se reporter aux livres ou aux

textes que j’ai écrits sur des livres ou des thèmes

bibliques en allant sur :

Lire

 

 

Ainsi par exemple :

 

Ouverture

Qu'est-ce qu'une Écriture, pour un peuple ?

C'est une histoire, un poème, un enseignement.

Ou les trois à la fois.

Surtout, c'est le socle et l'occasion de paroles,

d'images et de chansons. 

C'est ce dont on peut faire des romans et des films,

ce qu'on peut mettre en scène,

ce qu'on peut citer en proverbe au bon moment.

C'est ce qu'on peut raconter en riant ou bien,

le doigt levé, en leçon à retenir.

 

 

La Grande Parabole

Chaque histoire tirée de la Bible,

chaque livre biblique, chaque partie de la Bible…

est une parabole. Et cette parabole est l'un

des éléments qui constituent une plus grande

et signifiante parabole, à savoir la Bible

tout entière. Car la Bible est une parabole.

Une parabole immense, complexe, certes,

mais une parabole tout de même.

Cela est le fond de ma thèse.

Encore faut-il que j'expose plus précisément

ce que j'entends par parabole...

 

 

Lire la Bible

S’agissant de la Bible, on emploie le plus souvent

le verbe lire à la place du mot expliquer : « Quelle

lecture faites-vous du livre de Job, mon cher ? ».

Mais lire la Bible, c’est d’abord mettre son propre corps

et sa propre histoire dans l’affaire.

C’est l’entendre.

 

 

 

  

Retour au haut de page